Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.
Passez du rêve à la réalité !
Notre spécialité :
Financement des honoraires de notaire
CHARLEROI
071/21.41.41
NIVELLES
067/84.11.64
GEMBLOUX
081/63.31.13
MONS
065/56.95.86
LA LOUVIÈRE
064/44.92.00
Étapes crédit

Achat d’un terrain ou d’une habitation :
compromis temporaire de vente ou promesse d’achat (de vente)

Dès que vous avez signé un compromis de vente, prenez contact avec BHE. La validité d’un tel compromis est généralement limitée à 3 mois.
Ne perdez donc pas de temps. Adressez-vous à notre bureau qui vous donnera unu aperçu des formules les plus intéressantes.
N’oubliez pas que vous êtes lié par un compromis de vente et que l’acompte versé ne pourra pas être récupéré en cas d’annulation, sauf si cela est expressément prévu dans le contrat.
Il est donc conseillé de se faire assister par un notaire qui prévoira les clauses nécessaires dans le contrat.

La demande de crédit

Dès que vous avez choisi votre formule de crédit, vous pouvez introduire votre demande.

Le dossier de crédit

Un certain nombre de documents se trouvent dans chaque dossier de crédit. En 1er lieu, on retrouve dans la plupart des cas une expertise réalisée par un expert désigné par l’organisme de crédit. Celle-ci sera notamment prise en compte par l’organisme de crédit dans la détermination de la quotité d’emprunt.

Lors de la demande de crédit, un formulaire de demande de crédit vous sera remis sous la forme d’un questionnaire reprenant toutes les informations utiles à l’appréciation de votre demande, notamment en ce qui concerne votre situation financière, votre capacité de remboursement et le but de votre crédit.

Pour les crédits hypothécaires avec une destination immobilière, vous recevrez gratuitement la « fiche d’information standardisée européenne » (FISE) décrivant le crédit et ses caractéristiques personnalisées au vu de votre situation. Pour les crédits hypothécaires avec une destination mobilière, vous recevrez la fiche « Informations européennes normalisées en matière de crédit aux consommateurs » (SECCI).

L’acceptation d’une demande de crédit

Sur base du dossier, l’organisme de crédit va prendre une décision quant à l’acceptation ou non du crédit. Celle-ci se base sur une série de critères objectifs comme la quotité, votre passé financier, vos revenus, votre plan financier, votre situation professionnelle, etc.

L’offre de prêt

Après avoir obtenu un accord sur le crédit, vous recevez l’offre qui contient toutes les modalités de l’emprunt: taux d’intérêt, durée, montant des mensualités, etc.
Cette offre doit être écrite et décrit toutes les garanties exigées comme par exemple une inscription ou un mandat hypothécaire.
Dans certains cas, des conditions supplémentaires à remplir avant la passation de l’acte sont exigées. Une de ces conditions est souvent de souscrire des assurances et d’en fournir la preuve. Dans le cas d’un refinancement de votre crédit hypothécaire, il faut parfois donner la preuve de la régularité des paiements dans le cadre du crédit à refinancer ainsi qu’un décompte actualisé.
La conclusion du contrat de crédit a lieu au moment de l’acceptation de l’offre de crédit par l’emprunteur. En effet, désormais, la relation contractuelle commence par la signature de l’offre de crédit ou du contrat de crédit sous seing privé. C’est à partir de ce moment que le contrat doit être enregistré dans la Centrale des crédits aux particuliers, dès lors pas à la passation de l’acte notarié.

La passation de l’acte notarié

Dès que vous avez signé l’offre pour accord, l’organisme financier envoie le contrat de crédit au notaire, qui vous contactera pour fixer une date à laquelle la passation de l’acte de vente aura lieu.
Jusqu’à cette date, le notaire doit encore effectuer certaines recherches : il a besoin pour cela de 3 semaines environ.
Il se produit 2 choses à la passation de l’acte:
Seulement en cas d’achat : l’acte de vente est signé et il valide le compromis de vente ; le virement du montant correspondant au montant de l’achat est remis au vendeur. L’acte de crédit est signé.
A ce moment, vous payez les primes d’assurances, les frais d’enregistrement et d’inscription, les honoraires du notaire (dans le langage courant, on parle des  » frais de notaire « ).

Les frais

Les frais de notaire.

Les frais d’achat: Ces frais dépendent du prix du bien et comprennent les honoraires du notaire et les droits d’enregistrement. Ceux-ci sont de 6% si le revenu cadastral est inférieur à 750 € par an et dans le cadre d’une première acquisition. Sinon, ceux-ci seront de 12,5%.
Le taux de 6% est un taux réduit qu’il est possible d’obtenir sur une première tranche du prix de l’immeuble, laquelle varie en fonction du prix de l’immeuble.
Ces taux sont applicables en régions de Bruxelles-capitale et en Wallonie.

Les frais d’hypothèque: ces frais dépendent du montant emprunté.

Les honoraires de notaire: ces frais englobent notamment les taxes (d’enregistrement et la TVA), les frais engendrés par les recherches et les formalités administratives.

Les frais d’expertise

L’expertise sert à déterminer la valeur de votre bien. Vous commandez une mission d’expertise au moment ou vous avez signé une demande de crédit. L’expertise est réalisée par un expert agréé par l’organisme de crédit.

Les frais de dossier

Ils varient d’un organisme à l’autre.